Et maintenant, j’fais quoi?

Bon! Ça y est ! J’ai quelques rudiments techniques pour piloter l’bouzin et j’imagine que j’améliorerai mon jeu en pratiquant. Du coup, grande interrogation: Et maintenant j’fais quoi? Pour de vrai, en prenant ma décision de créer ce blog il y a quelques jours, j’avais déjà une p’tite idée en tête.
Depuis environ un quart de siècle (ça nous rajeuni pas tout ça), je consulte la presse quotidienne. Depuis 20 ans, j’agis sur le terrain associatif, au niveau politique et un peu sur le terrain syndical. A bien y regarder, j’me vois mal faire autre chose de ce blog qu’un espace d’opinion(s).
Comme Jean Gabin (et ouais, j’ai été élevé par des vieux), « je sais qu’on ne sait jamais » (enfin deux, trois trucs quand même). Je suis conscient de ne pas avoir un avis sur tout (contrairement à beaucoup). Pour autant, j’ai quelques convictions solidement ancrées (à la différence de certainEs). J’essaierai de les faire partager au fil de la mise en ligne.
Lorsqu’il s’agit de résister, de comprendre, d’interpréter le monde, d’essayer de le changer (pas seulement se contenter de sa violence, quoi!) et d’ambitionner une société démocratique et égalitaire, ça mobilise pas mal de connaissances dans des domaines que, perso, je maîtrise pas toujours.
Mais comme disait le grand sage Aimé Jacquet (c’est juste pour la référence rigolote car je suis une bille en football), il faut savoir s’appuyer sur le collectif. Il m’arrivera donc logiquement de faire appel à ceux et celles qui ont déjà réfléchi sur telle ou telle question. A ceux et celles dont le point de vue me paraîtra éclairant voire dans lequel je me reconnaîtrai… mais pas seulement. Car après tout, les désaccords c’est aussi ce qui peut faire avancer le schmilblick.
Pour cela, je tenterai d’exploiter le maximum de supports (images, photos, sons, vidéos, coupures de presse, textes…).
Au gré des humeurs, il m’arrivera d’être futile ou grave, badin ou rageur, tendre ou carnassier. Parfois tout en nuance, parfois sans. Bref, j’essaierai de faire de ce blog un espace vivant dont la richesse dépendra beaucoup de ceux et celles qui prendront un peu de leur temps pour y jeter un œil et le commenter.
Allez, maintenant que j’ai posé ces quelques idées et principes, reste à se mettre au taf.

Publicités

A propos André Déchot

Journaliste, ancien animateur de la commission Europe du réseau antifasciste Ras l'front et aujourd'hui, membre du groupe de travail « extrême droite » de la LDH, j'ai également commis avec mes partenaires Jean-Paul Gautier et Michel Briganti l'ouvrage « La galaxie Dieudonné - Pour en finir avec les impostures » édité aux éditions Syllepse en 2011.
Cet article a été publié dans ouverture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Et maintenant, j’fais quoi?

  1. Lili dit :

    Platon attribue mon expression favorite « Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien » à Socrate. Cela veut-il dire que j’ai été élevé par des morts?… En tout cas, cette initiative, avec des vraies morceaux d’esprit dedans, et qui s’appuie sur l’esprit de mon co-directeur de thèse m’invite à prononcer la captatio attentionis du long discours de mes futurs commentaires. Comme vous avez choisi la formule du blog, « je serai donc impitoyable puisque vous avez la liberté de faire ce que vous voulez. Fixez vous des objectifs, demandez vous qui est avec vous dans le groupe, quelles sont ses principales qualités. Travaillez simplement, travaillez comme vous savez le faire. Mais faut le faire ensemble.
    Alors muscle ton jeu club Pickwick! Muscle ton jeu! Sinon tu vas avoir des déconvenues. Et ils sont où les autres? Faut pas le laisser tout seul le club Pickwick… » ; histoire de mettre aux affreux des bleus dans les yeux… Kiss and Rock&Roll.

  2. Antoine S. dit :

    Lili, tu me piques tous mes commentaires :
    – rendre à Socrate ce qui appartient à Platon, et non pas à MC Jean Gabin.
    – Robert-Pirèsizer (du verbe Robert-Pirèsizer, premier groupe) le club Pickwick.

    Et comme dirait Benny B. « Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s