Boulevard voltaire: un laboratoire en ligne vers le « parti patriote »

Depuis 2 jours, la blogosphère en générale et la « réacosphère » ainsi que la « fachosphère » en particulier bruissent de la création du site d’information
« bvoltaire.fr ».

Ce site est porté sur les fonts internetaux par le journaliste multisupport (radio, télé, Internet), « réac » revendiqué, Robert Ménard, cheville ouvrière de la revue critique – mais néanmoins de référence – Médias et des éditions Mordicus.
Il est également animé par Dominique Jamet qui, dans ses jeunes années, assurait la chronique ciné du magazine d’extrême droite Impact, mais dont surtout, les dernières décennies, furent marquées par son passage au Quotidien de Paris, à la direction de la rédaction de France Soir… Un routard du journalisme quoi. D. Jamet publia, par ailleurs, ouvrages et essais. Politiquement, il inclina parfois vers le mitterrandisme et, plus récemment, le « ségolénisme », mais reste un homme de droite.

Reprenons. Donc, « Boulevard Voltaire » ambitionne : « d’intervenir en toute liberté dans le champ de l’actualité, de la politique, de la société, de la culture, avec l’ambition, qui n’est pas mince, de réunir et de fédérer autour de son site, dans ce qui fut le pays des Lumières et des révolutions, le cercle en voie de disparition des empêcheurs de penser en rond. » Fort intéressant. Mais encore?… « Boulevard Voltaire ne plaira pas à ceux qui admettent toutes les opinions sauf celles des autres. […] Boulevard Voltaire ne sera ni un fournisseur ni un vendeur de prêt-à-penser. Tant pis pour ceux qui sont politiquement sectaires, intellectuellement préformatés, moralement indifférents. […] » Humm, la formulation est habile. Mais laisserait-elle entendre que toutes les idées se valent? Pour ma part, je ne suis pas d’accord, certaines « idées »  – particulièrement celles qui postulent de l’inégalité de droits entre les individus – étant en réalité des délits (et, au-delà de la question légale, sont socialement à combattre).

Mis sous le haut patronage de Voltaire, ce boulevard réticulaire revendique l’idée selon laquelle « la lutte est toujours la même, et toujours à recommencer, contre l’ignorance, l’intolérance, le fanatisme et la sottise. », qu’il n’y aura « ni totem ni tabou » [sur cette formule, le fils spirituel du négationniste Faurisson, Paul-Eric Blanrue, lance d’ailleurs un défi à Ménard et Jamet).

Et pour mener cette aventure éditoriale, Jamet et Ménard se sont adjoints pas moins de 28 auteurs bénévoles.

Outre ceux que Ménard côtoie depuis plusieurs années via Médias (l’ethnodifférentialiste Bernard Lugan; le néo-conservateur Gilles William Goldnadel, auteur de nombreux ouvrages dont, en 2011, Réflexion sur la question blanche dont le sous-titre est: « Du racisme blanc au racisme anti-blanc » (tiens, ça m’rappelle quelque chose!); Robert Redeker, ancien soutien de Chevènement en 2002 qui s’est fait connaître pour son hostilité à l’islam; Denis Tillinac, l’ex-chiraquien converti au sarkozysme; Christophe Labarde, membre du comité de rédaction), on retrouve également des compagnons de route liés à son parcours radiophonique (Eric Brunet d’RMC ou Guillaume Tatu et Michel Cardoze de Sud radio – voir le site libéral-conservateur Nouvelles de France concernant la stratégie de Sud radio), j’ai décidé de me pencher sur le CV de certainEs d’entre eux/elles (je complèterai sans doute ultérieurement).

  • Camel Bechikh. Pour en savoir plus sur ce garçon qui est devenu il y a quelques mois président de l’association Fils de France (et qui à ce titre bénéficia d’une tribune dans le quotidien Le Monde et semble vouloir jouer les sous-marins en direction de la mouvance Dupont-Aignan, je vous invite à lire La galaxie Dieudonné, pour en finir avec les impostures. En effet, mes amis Briganti, Gautier et moi-même revenons sur cet « antisioniste » qui représentait feu le journal « alternationaliste » Flash, lors du congrès du FN de janvier 2011.
  • En parlant de Flash, évoquons rapidement Nicolas Gauthier. Cet ami de Marine Le Pen (c’est lui qui le dit) fût de nombreuses aventures éditoriales d’extrême droite. Outre Aviso, le journal de l’association Génération Le Pen, Jean-Yves Camus revient ici sur sa carrière.
  • Concernant Mathilde Gibelin, je vous invite à lire cet article de Caroline Monnot et Abel Mestre sur le 1er mai 2012 organisé par le Front national.
  • Concernant les historiens contestés Dimitri Casali et Jean Sevillia, je vous invite à lire la critique suivante de leur travail réalisée par le Comité de vigilance face aux usages publics de l’Histoire (CVUH).
  • Pierre Hillard, présenté par Rue89 comme « catholique intégriste et théoricien français du Nouvel ordre mondial », est un intellectuel très sollicité dans les supports nationalistes (comme peut l’être Aymeric Chauprade). Il est intervenu en 2008 au 1er congrès nationaliste, organisée par le Renouveau français.
  • Gwendal Gauthier, décrit ainsi par l’organe mariniste Nations Presse Magazine (n°10): « Gwendal Gauthier, 39 ans, ex-FN lui aussi, ancien responsable de la comʼ à la mairie UMP de Jean-Paul Alduy à Perpignan, après être passé entre autres par celle dʼOrange avec Bompard ».
  • Enfin, pour clore cette première salve, André Bercoff, journaliste à grande bouche, prétend avoir préfacé l’ouvrage (il semble même avoir fait un peu plus que cela) d’entretien Apéro saucisson pinard – L’islam un débat qui rassemble avec Fabrice Robert du Bloc identitaire, de Christine Tasin de Résistance républicaine et de Pierre Cassen de Riposte laïque pour mettre « [s]a notoriété au service de la liberté d’expression » (On n’est pas couché, 8 avril 2012).

Une liberté d’expression qui d’ailleurs semble être le leitmotiv (ou la tarte à la crème, c’est selon) de cette mouvance plurielle qui subvertit le sens des mots et les retourne comme le « gramscisme de droite », visant l’hégémonie idéologique, les y invite. Au point où, qu’il s’agisse de la fête de Radio courtoisie ou d’un débat organisé par la fondation Polémia de l’ex-FN Jean-Yves Le Gallou, des pamphlets Vive Le Pen (que je n’ai toujours pas lu, je l’avoue) ou Vive l’Algérie française (co-écrit avec le président du Cercle Algérianiste, Thierry Rolando), Robert Ménard prétend combattre « la bien pensance  ».

Bref, ce bouillon de culture qu’est « boulevard Voltaire » constitue, vraisemblablement, un laboratoire qui occupe l’espace des convergences idéologiques entre droite radicalisée, droite nationale, droite révolutionnaire, gauche «patriotique» dont les dynamiques, au-delà des divergences presque conjoncturelles face au ciment que constitue leur altérophobie « à large spectre » (comme on dirait dans Dr House), pourraient fort bien mener à la création – à court ou moyen terme – d’un « parti patriotique » non réductible au seul débat d’alliances entre l’UMP et le FN tels que ces appareils existent aujourd’hui.
Sur cette question, je ne saurais trop, une fois encore (quel relou, ce mec!), vous conseiller la lecture de « L’axe UMPFN: vers le parti patriotique? » produit par la fondation Terra Nova.

Peut être serais-je pointé comme un « flic de la pensée » ou un « sectaire » par ces « briseurs de tabous » qui, comme l’écrit Sébastien Fontenelle (dans son ouvrage à paraître demain que d’emblée je vous conseille et sur lequel je vais revenir sous peu), « se sont dédiés au remplacement des lanternes de la solidarité par les vessies de la stigmatisation de ”l’Autre” »? Si tel est le cas, ça ne va pas m’empêcher de dormir.

Publicités

A propos André Déchot

Journaliste, ancien animateur de la commission Europe du réseau antifasciste Ras l'front et aujourd'hui, membre du groupe de travail « extrême droite » de la LDH, j'ai également commis avec mes partenaires Jean-Paul Gautier et Michel Briganti l'ouvrage « La galaxie Dieudonné - Pour en finir avec les impostures » édité aux éditions Syllepse en 2011.
Cet article, publié dans en débat, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s