1er mai du fn : faiblesse militante et discours qui va faire causer

fn010513Avant de rédiger ce ptit billet, j’ai fait le choix de ne pas jeter un œil sur ce qu’en dit la presse en ligne.

La manifestation du 1er mai du Front national (en hommage à Jeanne d’Arc comme d’hab) s’achevait, comme l’an dernier, place de l’Opéra. Et comme l’an dernier, le nombre de manifestantEs est très en deça des objectifs affichés. S’il y avait 2000 personnes, c’était vraiment le Pérou pour les frontistes. Et d’ailleurs dans les rangs militants, il y avait un peu de déception.

L’année dernière, il s’agissait de l’entre-deux tour de la Présidentielle et donc de la consigne de vote de la candidate Marine Le Pen, arrivée 3e. Bide quant au nombre de participantEs.
Cette année, après les multiples manifestations contre le mariage pour tous (j’ai pu constater quelques sweats « LMPT », mais ça se comptait sur les doigts de la main dans le public), le FN aurait sûrement espéré mieux. Bide.

Au-delà des rodomontades sur les adhérents qui ne cessent de prendre leur carte (65000 adhérents revendiqués), la réalité de l’appareil était aujourd’hui assez loin des 10000 manifestant envisagés. Bref, si le 1er mai frontiste se veut une vitrine, c’est sûrement plus dans l’arrière boutique que les choses se passent pour l’avenir (formation de cadres locaux pour les municipales, pour les sections…).

Surpris, j’ai constaté la présence, dans le public, de Farid Smahi, l’ex-membre du bureau politique pro-Gollnisch, qui avait fait des étincelles lors du congrès d’investiture de Marine Le Pen (janvier 2011).

Sur la tribune comme d’hab, les secrétaires départementaux, le président d’honneur (pas mal ovationné, comme Gollnisch), les membres du bureau exécutif et, logique, la députée Marion Maréchal-Le Pen (gros succès à l’applaudimêtre). Plus surprenant, vu de ma fenêtre, celle de Gilbert Collard. Surprenant, car ce dernier dit ne pas être membre du FN mais du RBM, que la tribune n’était constitué que de frontistes et que le RBM était totalement invisible en tant que tel (pas de possibilité d’y adhérer) place de l’Opéra. Collard aurait-il cessé d’être un « tiède » et aurait-il rejoint l’organisation de Jean-Marie Le Pen?

Concernant le discours de Marine Le Pen, il risque en effet de faire causer un bout de temps. Dans sa construction d’ensemble, c’était un coloration « droite révolutionnaire » à fond les ballons.
Sur certaines passages, j’avais l’impression d’entendre du Valois, version formation nationaliste-révolutionnaire (sur la démocratie, les références à 1793, à 1870…), mais aussi du Déat avec un côté « révolution par le centre ». Cela mis à part, un gros travail a été fait concernant l’imaginaire: il s’agit pour Marine Le Pen de contrecarrer l’imaginaire décliniste. Il s’agit d’être fier, de lutter – mais bon, pas de s’opposer au système économique, faut pas charrier. Bien que le passage sur la syndicalisation (Engelmann était dans le public) intéressera sûrement mes amiEs de Vigilance et information syndicales antifascistes (VISA) -, de résister.

Marine Le Pen n’a pas hésité (plus c’est gros, plus ça passe) à citer Maurice Druon, gaulliste et résistant au nazisme, coauteur du Chant des partisans (Druon déclencha une polémique que l’on peut juger absurde à l’encontre de Zebda concernant son Motivés! à écouter pour ceux/celles qui ne connaissent pas encore) histoire de « trianguler » son champ référentiel. Ça faut admettre que ça faisait aussi mal (toute profondeur historique mise de côté) que d’entendre les Who dans les « Manif pour tous » (d’autres auraient mal vécu la diffusion, à la sono des LMPT, de Yolanda Becool. Moi, c’était les Who).

Et concernant la défense de la République dans le discours de Bruno Mégret… oups pardon, … de Marine Le Pen, les quelques vendeurs de l’Action française présents devaient sûrement s’étrangler de colère. Là, il s’agit toujours d’instrumentaliser l’idée pour en faire un levier face aux ennemis de l’extérieur et de l’intérieur.

Pour autant, ce discours voulaient faire causer et ça marchera sûrement. Car au-delà des élections intermédiaires de 2014 et 2015, l’objectif était de marteler : Marine Le Pen deviendra le « chef » que la France attend en 2017.

Reste « plus qu’à » faire mentir cette « prédiction » auto-réalisatrice (méthode coué?). Mais ça va être du taf dans le contexte.

Mise à jour de 18h40: Visiblement Florian Philippot aurait tweeté : « Superbe discours de Marine devant 15000 personnes ». Euh, il parle du nombre de téléspectateurs devant le duplex de BFM-TV là ou du nombre d’adhérent du fn? Parce que sinon, un pti tour à la Générale d’optique s’impose.
Mise à jour de 20h15: Environ 30 militants de Troisième voie (groupe dirigé par Serge Ayoub) dont la plupart des militants présentés récemment par REFLEXes étaient également présent place de l’Opéra. Un flyer annonçant le 5e Congrès nationaliste organisé par le  Renouveau français (le 11 mai 2013) était distribué.

Publicités

A propos André Déchot

Journaliste, ancien animateur de la commission Europe du réseau antifasciste Ras l'front et aujourd'hui, membre du groupe de travail « extrême droite » de la LDH, j'ai également commis avec mes partenaires Jean-Paul Gautier et Michel Briganti l'ouvrage « La galaxie Dieudonné - Pour en finir avec les impostures » édité aux éditions Syllepse en 2011.
Cet article, publié dans actu, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 1er mai du fn : faiblesse militante et discours qui va faire causer

  1. yves de dijon dit :

    <on se demande comment grâce à des bidochons franchouillards avinés au Qi de l'huitre heurasthénique rencontrant le bulot dépresse, ce parti néofachiste (avec tous ces groupes nazis gravitant autour de lui) risque de faire 22 % à des élections !
    les français donneront effectivement une sérieuse mise en garde aux PS et même à l'ump mais au dernier moment ils auront peur (et à juste titre) du programme nauséabond de ce parti pétainiste collaborateur homophobe antisémite raciste mauracien digne des pages sombres de l'histoire de l'europe des années 30

  2. do_mie dit :

    je me suis fait la même réflexion quand je suis sortie du métro à Pyramides à 11h, j’ai vu au loin la fin de la manif et j’ai pensé qu’ils n’étaient pas très nombreux…

  3. MOLL dit :

    Certes, la manif n’était pas une marée humaine mais l’influence du FN ne se compte pas en terme de militants actifs. Les idées du FN se répandent assez bien malgré tout dans le pays.
    La décomposition du PS nourrit les chacals de l’extrême-droite facho.
    Je rend responsable les médias qui n’ont cessé de donner la parole à Marine Le Pen sans lui rentrer dedans quand elle affirme des inepties, en la faisant passée pour une roturière populaire.
    Ensuite, la diabolisation de Mélenchon et le matraquage médiatique qui consiste à faire passer le Front de Gauche pour l’extrême-gauche et se complaire à les renvoyer dos à dos.
    Le FN ne demande pas aux gens de réfléchir, il parle à l’émotionnel, déguisé dans des vocabulaires empruntés au Monde Diplomatique et à la gauche pour raviver le sentiment nationaliste en face d’une Europe responsable du désastre qui se profile et le sentiment du « Français prioritaire » contre l’étranger qui spolie le travail et les allocs.
    Le FN crie « vengeance » et nous on crie « démocratie ».
    Son programme squelettique, ses villes mal gérées, ses élus en délicatesse avec la justice, son patron avec ses amis financiers et ses comptes en Suisse, qui en parle dans les grands médias ? Qui le dénonce ? PERSONNE …
    Les médias appartenant aux grandes multinationales servent leurs maîtres qui savent que la dictature sera la solution appropriée quand les conflits sociaux les empêcheront de spéculer en rond …

  4. Ping : Que cachent les réseaux de soutien à Esteban Morillo ? | Les papiers anthumes du club pickwick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s