Pour un avenir solidaire !

Ces dernières semaines, je n’avais ni l’esprit ni le temps de me pencher sur ce blog. Bien évidemment, la polarisation au Parlement européen marquée par l’offensive souveraino-nationaliste, la poussée frontiste – qui n’est pas le 1er parti de France contrairement à la fable qu’il aimerait nous conter (10.5% des inscrits) – et son étayage électoral (4,7 millions d’électeurs tout de même!) confirmés en France m’y poussent.
Ooohhh, je vous rassure, pas pour éditorialiser pendant des plombes. Je ne sais pas faire et ça gonflerait tout le monde. Je voulais juste réagir à 2-3 trucs lu dans la presse ce matin et suggérer de maintenir un cap :
– Ce qu’il y a de bien avec la presse économique, c’est que c’est froid et tranchant comme une colonne statistique. Et bien, dans Les Echos du jour, les choses sont résumées en 3 grand axes: 1/ »Séisme politique après la victoire du Front national »; 2/ « Une vote protestataire dans toute l’Union européenne; 3/ « Les agences de notation saluent les efforts de l’Europe ».
Sur ce dernier point, au coeur de l’article et selon la banque RBS, cette phrase sybiline: « Nous pensons que le résultat de l’élection pourrait créer de la volatilité dans les prochaines semaines, mais sans mettre en péril (destabiliser?) les gouvernements en place. » En résumé, jusqu’ici tout va bien. La suite lors de la réunion du 5 juin de la banque centrale européenne.
Ainsi, aucune autre politique – que celle de l’offensive contre les droits, l’égalité, les solidarités – n’est nécessaire. Les conquis sociaux doivent laisser la place.
– Et comme, convaincu de la nécessite de refonder patiemment les bases idéologiques d’un projet de transformation sociale et démocratique qui redevienne majoritaire, j’ai du mal à me résoudre au « pragmatisme » des marchés, concernant la situation française (mais c’est sans doute déclinable transversalement au niveau européen), j’ai lu avec intérêt cette petite phrase – apparemment anodine – de Jérôme Fourquet dans le Figaro : « Le parti de Marine Le Pen n’est jamais aussi fort que lorsque le débat tourne autour de lui et de ses idées ». Eh ben ouais, pas mieux.

Du coup, on fait quoi?
Sûrement pas comme beaucoup, tomber dans le piège tendu par le FN et consorts (et d’ailleurs, j’invite tous ceux et toutes celles qui n’aurait pas En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite de se le procurer. ça coûte moins cher qu’un paquet de clopes).
Sûrement pas non plus être dans le déni de la situation ou le « bougisme ».
Pas non plus me contenter d’un délire « Liberté, égalité, blabla » (je vous conseille la lecture de l’ouvrage de Yann Moulier Boutang dont j’utilise le titre).
J’ai la faiblesse de croire que la démarche (pas une recette, pas un guide), en profondeur et durable, initiée par la Ligue des droits de l’Homme et de nombreux autres autour de l’appel « Pour un avenir solidaire » va dans le bon sens.  Ainsi, « ce printemps, durant l’été, au-delà, mobilisons-nous pour faire vivre nos idées, expériences et propositions autour de débats, de manifestations diverses pour peser dans le débat public et affirmer ensemble que la liberté, l’égalité et la fraternité sont plus que jamais les clés de l’avenir que nous voulons. »
Je ne suis pas un « bisounours » et je sais bien que reprendre idéologiquement, politiquement, socialement l’avantage dans un contexte où « chacun pour soi » et « identités/solidarités exclusives » marchent main dans la main, passera – sans doute encore – par quelques claques dans la face. Pour autant, ne lâchons rien!

A chacun de s’approprier l’appel Pour un avenir solidaire.

Publicités

A propos André Déchot

Journaliste, ancien animateur de la commission Europe du réseau antifasciste Ras l'front et aujourd'hui, membre du groupe de travail « extrême droite » de la LDH, j'ai également commis avec mes partenaires Jean-Paul Gautier et Michel Briganti l'ouvrage « La galaxie Dieudonné - Pour en finir avec les impostures » édité aux éditions Syllepse en 2011.
Cet article, publié dans focus, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s