Le FN, les travailleurs et Thatcher : tout et son contraire… et tant mieux si ça passe

Hier sur le web, une vidéo a été mise en ligne par SNBM (Saint-Nazaire bleu marine) sur dailymotion (voir ici). Elle met en vedette Jean-Claude Blanchard, tête de liste déclarée du Rassemblement Bleu Marine aux élections municipales à Saint-Nazaire, présent à la manifestation nazairienne contre l’ANI.
Visiblement représentant d’une ligne « nationaliste-révolutionnaire » (il semble qu’on dise « nationale-républicaine » maintenant) qui existe au sein du Front national, ce dernier prétend protester contre cet accord «pour les multinationales» et « contre le pouvoir d’achat et les avantages des travailleurs.»

On pourrait presque adhérer à ce que dit Blanchard si l’on ne se rappelait pas les propositions politiques « d’apartheid social » du Front national conséquence de sa volonté de remettre en cause nombre de droits conquis de hautes luttes et son opposition au droit du sol et à la citoyenneté politique et social.

On finirait même par en rigoler. Pourquoi ?

Ben, parce que, la veille, le 8 avril, un communiqué de presse du Front national (voir ici) adressait « ses condoléances au Parti conservateur après le décès de Margaret Thatcher » et saluait « la mémoire d’une dirigeante de convictions ».

Et là, on se dit que, vraiment, y a du foutage de gueule !

On peut dire tout et son contraire, l’essentiel, c’est que ça ne se voit pas trop.

En réalité, c’est sans grande surprise que dans ce communiqué ne figure pas un mot pour les travailleurs victimes de « la Dame de fer » et du thatcherisme, en Angleterre et ailleurs que nombre d’ouvrages ou de films ont conté. Pas un mot contre la casse sociale « néo-conservatrice » dont nous subissons toujours l’offensive, dont Thatcher fût l’une des initiatrices en Europe. Même la presse britannique est plus critique vis-à-vis de la défunte (voir ici).

Pour le FN, point de critique, seulement la reconnaissance de l’attachement de Margaret Thatcher «à la souveraineté de son pays» et son opposition «résolue de l’Europe fédérale.»

Il est vrai que pour le FN, une trop forte critique des conservateurs anglais pourrait peut-être nuire à de possibles alliances «souveraino-nationalistes», s’inscrivant dans la stratégie de «débiabolisation» mariniste, pour les européennes de 2014…

Publicités

A propos André Déchot

Journaliste, ancien animateur de la commission Europe du réseau antifasciste Ras l'front et aujourd'hui, membre du groupe de travail « extrême droite » de la LDH, j'ai également commis avec mes partenaires Jean-Paul Gautier et Michel Briganti l'ouvrage « La galaxie Dieudonné - Pour en finir avec les impostures » édité aux éditions Syllepse en 2011.
Cet article, publié dans coup d'gueule, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le FN, les travailleurs et Thatcher : tout et son contraire… et tant mieux si ça passe

  1. Ping : RAGEMAG

  2. Ping : Moissac au Coeur Moissac au coeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s